On l'attendait depuis plusieurs mois: la Constitution a été proposé au peuple fantispais par Référundum. Ce dernier qui durera une semaine permettra aux fantispais de donner leur accord ou non à ce nouveau texte qui a pour vocation première de donner un réel statut au Mazambala au sein de la Principauté.

Même si l'on sait que la majorité des mazambalais risque de s'opposer à ce texte, on est en droit d'espèrer une large majorité favorable en métropole.

Cette Constitution permettra au Duc du Mazambala d'exercer son pouvoir en toute légitimité et au Mazambalais d'avoir un peu plus conséquent dans la politique intérieure fantispaise. Ce texte signifiera aussi la fin définitive de la République du Mazambala et la naissance officielle de la Province Autonome du Mazambala.